Library z-lib books on zlibrary

séquestraction CO2 – forêt urbaine – Urban Forests

Une forêt urbaine Miyawakis séquestre du carbone

La biomasse végétale d’une forêt Miyawaki de 100 m2 et d’âge moyen (quelques dizaines d’années) représente un stock de l’ordre de 6 tonnes de dioxyde de carbone, c’est-à-dire les deux tiers des émissions annuelles carbone d’un•e européen•ne. Chaque année la forêt absorbe 50 kg de dioxyde de carbone supplémentaires. Si le fait de planter des forêts ne peut compenser toute la pollution, il s’agit tout de même d’une action environnementale pleine de sens, car les forêts ont de nombreux bénéfices.